Martin EDEN

Attention, 2ème chef-d’œuvre de la saison !!
Après un automne en « P », (Parasite, Perdrix, Papicha), EPÇT change de consonne.
« M » comme Martin Eden, un film incroyable, extraordinaire et d’une poésie rare !
Venez mardi, le 10 décembre, à 20h30, et plongez-vous dans la vie de Jack London, transposée dans l’Italie des années 30.
Les images tournées en 16 mm donnent vie avec sensualité et simplicité à un récit qui se laisse pleinement habiter par le corps des comédiens, et réussit une adaptation lyrique qui dialogue avec notre époque. BOULEVERSANT !!!

Date de sortie: 16 octobre 2019 (2h 08min)
De: Pietro Marcello
Avec: Luca Marinelli, Jessica Cressy, Carlo Cecchi
Genre: Drame
Nationalités: italien, français
Récompenses: 1 prix et 3 nominations

Synopsis et détails

À Naples, au cours du 20ème siècle, le parcours initiatique de Martin Eden, un jeune marin prolétaire, individualiste dans une époque traversée par la montée des grands mouvements politiques. Alors qu’il conquiert l’amour et le monde d’une jeune et belle bourgeoise grâce à la philosophie, la littérature et la culture, il est rongé par le sentiment d’avoir trahi ses origines.

Détails

Magnifique. La transposition du livre de London dans la ville de Naples du début et moitié du 1900, avec une représentation fantasmagorique de la virée fasciste du socialiste italien Mussolini, est un coup de génie. Ce que j’ai le plus apprécié est le jeu de pellicules qui nous fait basculer du présent au passé, du documentaire à la fiction du récit, qui mélange les époques, les personnages, les plans, les voix… Un hommage très fin à « l’auto-fiction » du livre de London, dont on retrouve ce mélange de vrai et de faux qui fait le charme du livre.
On sort de la salle bouleversé par la puissance de ce film et notamment du personnage principal, interprété par Luca Marinelli. Ses yeux percent la toile blanche, littéralement; une interprétation qui lui a valu à juste titre le Prix Volpi au dernier Festival du Cinéma de Venise.

Bande d’annonce

Avant la séance, à 19h30, vous pouviez prendre un verre et partager une soupe italienne faite avec amour par l’association, le temps de se restaurer avant le film.

Et n’oubliez pas les 2ème Rencontres de la Comédie de L’Isula Rossa du 5 au 7 décembre, organisées par le Festival de Lama et le cinéma Le Fogata.

Laisser un commentaire